Patients & famille

Traiter le cancer différemment

Parce que votre qualité de vie pendant et après le traitement compte

Chaque jour, chez IBA, nous travaillons d'arrache-pied avec vos partenaires cliniques pour repousser les limites du traitement du cancer. Mais nous savons également à quel point il est difficile, pour les patients, de prendre les bonnes décisions à propos de leur traitement lorsqu'ils sont confrontés à une situation aussi difficile...

C'est pourquoi nous vous fournissons les informations nécessaires pour mieux comprendre en quoi consiste la protonthérapie. Vous pourrez ensuite évaluer avec votre médecin s'il s'agit d'une solution appropriée à votre condition.

Merci de garder à l'esprit qu'IBA n'est pas une équipe de médecins. Nous ne pouvons vous conseiller sur des indications cliniques spécifiques. Cependant, nous avons compilé certaines informations ainsi que des liens vers des institutions spécialisées qui pourraient vous être utiles. Nous espérons que ces informations se révéleront utiles pour vous et que vous disposerez de tous les éléments pour sélectionner le traitement qui sera le plus approprié pour vous. 

La protonthérapie peut-elle m'être bénéfique?

  • Diminue l'exposition des tissus sains aux rayons
  • Réduit potentiellement le risque de cancer secondaire
  • Pourrait diminuer le risque d'effets secondaires
  • Pourrait améliorer la qualité de vie pendant et après le traitement
  • Une solution de retraitement pour les maladies récurrentes
  • Pour des conditions compliquées où la radiothérapie conventionnelle a atteint ses limites

La protonthérapie est considérée comme la forme la plus avancée de traitement pour de nombreuses indications

La protonthérapie est utilisée aujourd'hui pour traiter de nombreux cancers et est particulièrement recommandée dans des situations où les options de traitement sont limitées ou présentent des risques inacceptables pour vous en tant que patient.

Pédiatrique

La protonthérapie pour les cancers pédiatriques

Traiter le cancer tout en réduisant les effets secondaires est d'une importance primordiale, surtout chez les enfants. Les cellules tumorales sont plus sensibles aux radiations car elles se multiplient rapidement et les médecins utilisent cette propriété pour traiter le cancer. Cependant, chez des enfants en croissance, le corps est entièrement constitué de tissus en développement rapide, ce qui les rend plus sensibles à la toxicité de la radiothérapie. Comme les protons peuvent être contrôlés avec précision, ils délivrent moins de radiation aux tissus sains et aident à prévenir les complications graves ainsi que les effets secondaires à court et à long terme. La protonthérapie est donc prometteuse lors du traitement de tumeurs chez les enfants, en particulier à proximité d'organes délicats tels que le cerveau, la moelle épinière, les yeux, le cœur, etc.

Vous êtes confronté au cancer de votre enfant ? Téléchargez cet intéressant guide pour les parents.

Cerveau

Protonthérapie pour les cancers du cerveau

Pour traiter un cancer du cerveau, une combinaison de chirurgie, de radiothérapie et de chimiothérapie est souvent nécessaire. Lorsque la radiothérapie est indiquée, il est crucial de cibler précisément la tumeur, celle-ci se situant à proximité de tissus cérébraux sains, des yeux et des nerfs optiques. La protonthérapie est donc une option de choix par rapport à la radiothérapie conventionnelle, car elle fournit une dose plus faible aux tissus sains, entraînant moins d'effets indésirables tels qu'un dysfonctionnement neurologique et des tumeurs secondaires.

Base du crâne et colonne vertébrale

Protonthérapie pour les cancers de la base du crâne et de la colonne vertébrale

Les tumeurs de la base du crâne, qui comprennent le chordome et le chondrosarcome, sont particulièrement difficiles à traiter en raison de leur proximité avec des structures critiques telles que le tronc cérébral, le cerveau, les nerfs crâniens et les nerfs optiques. La protonthérapie est particulièrement appropriée pour ces tumeurs car elle est capable de minimiser la dose de rayonnement sur les tissus sains tout en délivrant avec précision une dose élevée sur la tumeur, ce qui entraîne de meilleurs résultats et moins d'effets secondaires. De même, lors du traitement des tumeurs près de la colonne vertébrale, la protonthérapie réduit l'exposition aux poumons, limitant ainsi les difficultés respiratoires et autres complications qui résultent généralement de la radiothérapie conventionnelle.

Tête et cou

Protonthérapie pour les cancers de la tête et du cou

Chaque année, plus de 600 000 cas de cancer de la tête et du cou sont diagnostiqués dans le monde. En raison de la proximité d'organes délicats tels que la moelle épinière, les yeux, les nerfs optiques, les oreilles, les glandes salivaires, la mâchoire, etc., la protonthérapie est particulièrement appropriée pour traiter ces tumeurs, les protons peuvant être contrôlés avec plus de précision que les rayons X . Cela signifie que davantage de puissance est mise dans la destruction de la tumeur et moins de rayonnement est délivré aux tissus sains environnants, ce qui réduit le risque d'effets secondaires tels que la cécité, les lésions osseuses, la détérioration de l'audition, la bouche sèche, etc.

Œil

Protonthérapie pour les cancers de l'oeil

Le cancer oculaire est rare mais peut être difficile à traiter en raison de sa proximité avec des organes vitaux et des tissus vulnérables. Puisque les protons sont plus facilement contrôlés que les rayons X conventionnels, ils peuvent délivrer de puissantes doses de radiation au site tumoral sans causer de dommages inutiles aux tissus environnants dans l'œil et la tête, réduisant ainsi le risque d'effets secondaires. Le mélanome oculaire est le type le plus commun de tumeurs oculaires. La protonthérapie permet de préserver l'œil et la vision du patient en limitant les dommages à la cornée, au cristallin, à la rétine, à la fovéa ou au nerf optique. De même, c'est aussi un traitement de choix pour les tumeurs oculaires près du nerf optique ou de la macula.

Poumon

Protonthérapie pour les cancers du poumon

Le cancer du poumon est la principale cause de décès par cancer chez les hommes. Comme la chirurgie et la chimiothérapie ne peuvent généralement pas éliminer 100% des cellules cancéreuses, la radiothérapie est une composante essentielle du traitement. Par rapport aux rayons X conventionnels, les propriétés uniques des protons offrent une efficacité similaire pour tuer les cellules cancéreuses tout en réduisant la dose de rayonnement au cœur, au poumon sain, à l'œsophage et à la moelle osseuse. La protonthérapie permet ainsi de réduire les effets secondaires du traitement, y compris la pneumonie, l'œsophagite et la fatigue, et donc de prescrire une chimiothérapie plus intensive si nécessaire.

Sein

Protonthérapie pour les cancers du sein

Environ une femme sur huit développera un cancer du sein au cours de sa vie. Même si la radiothérapie conventionnelle a aidé à sauver la vie de nombreuses femmes pendant des décennies, ce type de rayonnement peut exposer le cœur, les poumons et d'autres organes à des doses toxiques, entraînant un risque accru d'effets secondaires tels que la maladie coronarienne, des cicatrices pulmonaires et autres malignités secondaires. Grâce à ses attributs uniques, la protonthérapie permet de réduire l'excès de rayonnement dans les tissus et les organes sains. Ceci est particulièrement important en cas de cancer du sein du côté gauche, qui est plus proche du cœur, avec un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires induites par les radiations.

Gastro-intestinal

Protonthérapie pour les cancers gastro-intestinaux

Le traitement des tumeurs gastro-intestinales nécessite souvent une combinaison de radiothérapie, de chimiothérapie et de chirurgie, qui peuvent être difficiles à tolérer du fait de la proximité de nombreux organes abdominaux importants. Dans certains cas, la radiothérapie conventionnelle n'est même pas une option en raison du risque élevé d'endommager les tissus sains environnants. Pour ces patients, la protonthérapie peut être une option efficace, les protons peuvent être contrôlés avec plus de précision pour déposer plus d'énergie directement dans la tumeur tout en réduisant significativement la dose de rayonnement dans les tissus sains, entraînant moins d'effets secondaires.

Prostate

Protonthérapie pour les cancers de la prostate

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent dans le monde, mais le traitement traditionnel impliquant une intervention chirurgicale ou une radiothérapie comporte un risque de toxicité grave. La radiothérapie peut provoquer une dysfonction érectile, une incontinence urinaire, une lésion rectale et des cancers secondaires. D'autre part, la protonthérapie peut réduire le risque de dommages aux organes environnants causés par un excès de rayonnement: les protons sont précisément ciblés sur la tumeur, ils offrent un excellent contrôle des tumeurs, moins de risques pour les tissus sains et une meilleure qualité de vie.

Gynécologique

Protonthérapie pour les cancers gynécologiques

La protonthérapie peut être indiquée pour le traitement des cancers gynécologiques tels que le cancer du col de l'utérus, de l'endomètre, de l'utérus, du vagin et de la vulve. En effet, comme elle permet de délivrer des doses plus élevées de radiations dans la tumeur sans endommager les tissus sains environnants et les organes, la protonthérapie peut entraîner moins d'effets secondaires à court et à long terme, en particulier dans l'intestin grêle et le gros intestin, la vessie, les reins et la moelle osseuse pelvienne, et de réduire l'impact sur la fonction urinaire et intestinale par rapport à la radiothérapie conventionnelle. Les protons peuvent également aider à épargner la fonction hormonale chez les femmes plus jeunes en préservant les ovaires.

Réirradiation

Protonthérapie pour réirradiation

Lorsqu'une partie du corps est irradiée une deuxième fois, le risque d'effets secondaires à court et à long terme dûs à la toxicité des radiations augmente. Contrairement à la radiothérapie conventionnelle, les protons ont la capacité de cibler une plus grande dose de radiation directement à l'intérieur de la tumeur et d'épargner les tissus sains environnants, ce qui signifie qu'ils peuvent être utilisés pour la réirradiation de presque n'importe quel site tumoral. La protonthérapie, par son ciblage prévis qui limite l'exposition des tissus sains environnants, peut conduire à de meilleurs résultats pour les patients présentant une récurrence de la maladie ont déjà reçu un rayonnement lié à un cancer antérieur.

Autre

Protonthérapie pour d'autres cancers

La protonthérapie représente un traitement de choix pour de nombreuses autres indications cancéreuses, telles que le cancer des os, le cancer de la peau, le cancer du pancréas, le cancer du foie, le lymphome, etc. En effet, tout patient atteint d'une tumeur située à proximité de tissus ou d'organes sensibles peut bénéficier de ce type de traitement, les protons ayant la capacité de cibler précisément la dose de rayonnement vers la tumeur et d'épargner les tissus sains environnants. Par exemple, le lymphome peut se produire dans diverses parties du corps, y compris les principaux organes tels que les poumons, le cœur, l'œsophage, les seins et la moelle épinière. Chez ces patients, la protonthérapie peut réduire le risque de cancer du sein induit par les radiations, de cancer du poumon, de cancer de l'estomac et de problèmes cardiaques.

Trouvez facilement le centre de protonthérapie équipé par IBA le plus proche

Il y a plus de 20 centres IBA actifs à travers le monde.

Aidez-vous de la carte ci-dessous pour en apprendre davantage sur ces centres et les spécificités liées au traitement.

Cliquez sur les boutons bleus pour trouver votre centre de protonthérapie le plus proche
Cliquez sur une région pour découvrir tous les centres de protonthérapie IBA

Votre chemin vers la rémission commence maintenant : quelles étapes devez-vous suivre ?

Voulez-vous investiguer davantage afin de savoir si la protonthérapie est indiquée pour votre indication?
Parlez avec votre oncologue
Contactez un centre de protonthérapie
Obtenez plus de renseignements
Parlez avec votre oncologue

La première chose à faire est de parler à votre médecin traitant à propos de la protonthérapie. L'oncologie couvre un spectre très large de spécialités et de traitements, les médecins ne peuvent avoir une connaissance exhaustive de chaque sous-spécialité. Nous avons regroupé quelques publications scientifiques qui pourraient être utiles à votre oncologue afin d'avoir une meilleure visibilité sur les avantages cliniques de la protonthérapie. Vous pouvez télécharger ces documents sur notre site web. Différents livres blancs sont disponibles pour plusieurs indications et peuvent également se révéler utiles.

En règle générale, la protonthérapie est particulièrement bénéfique pour les indications suivantes :

Vous pourriez aussi trouver utile de partager les sources d'information suivantes avec votre docteur :

Notez aussi que les soins de santé sont règlementés de manière locale. Ces règlementations locales influencent les modalités de prescription du traitement ou encore les conditions de remboursement par les assurances maladies. Les patients de l'Union Européenne peuvent bénéficier du formulaire S2 et du traitement dans les pays de l'Union.

Contactez le centre de protonthérapie le plus proche

L'étape suivante que nous vous recommandons est de contacter directement l'un des centres proposant la protonthérapie. Ils sont les plus aptes à vous informer et à déterminer si la protonthérapie est appropriée pour le traitement de votre cancer. Vous devrez leur fournir votre dossier médical complet afin qu'ils l'analysent. Idéalement, vous devriez disposer de vos derniers rapports médicaux sous format électronique lorsque vous les contactez. 

Vous aurez particulièrement besoin de :

  • Votre dernier rapport médical
  • Vos scanners CT et IRM

Trouvez tous les centres IBA en opération: suivant votre indication ou votre position géographique

Cette carte ne couvre que les centres de protonthérapie opérés en partenariat avec IBA et actuellement opérationnels. Il existe d'autres centres en opération mais aussi d'autres centres en construction. Ils devraient être opérationnels dans un futur proche. 

Une liste exhaustive des centres de protonthérapie est disponible sur les sites Proton Therapy Today

Or

The Particle Therapy Co-Operative Group. 

Obtenez plus de renseignements sur la protonthérapie

Témoignages

De nombreux patients apprécient entendre l'histoire de patients ayant suivi le même traitement qu'eux et ayant vécu un parcours similaire. La plupart des centres de protonthérapie que nous recensons ont compilé des témoignages de patients sur leurs sites internet. En plus de cela, vous trouverez ci-dessous une liste d'associations qui peuvent vous fournir des renseignements complémentaires ou vous faciliter l'accès à la protonthérapie.

Associations